Marseille -> Tokyo 
_ Le système du chèque parking a été très pratique, 25 € pour 10 jours de parking, navette gratuite vers l'aéroport...
_ Départ de Marseille 17h 30, arrivée à Milan vers 19h, départ vers 22 heures, arrivée à Tokyo vers 17 heures, heures locale (22 heures + 12h de vol : 10h du matin + 7h décalage horaire)
Ce fut un bon plan, qui à permis d'avaler en douceur le décalage horaire
Le voyage aussi est passé assez vite dans ce Boing 747 moderne : écran vidéo individuel, choix de films assez varié (beucoup de japonnais évidemment) , nombreuses informations sur le déroulement du vol, position en permanence de l'avion sur la carte (nous partons vers le Nord, passons au-dessus de Moscou, puis au sud de la Sibérie), on peut aussi voir l'extérieur de l'avion sur l'écran : vue vers l'avant , vers le dessous...

On retrouve sans problème Sylvain et Assami à la station de métro Nippori après une heure de train (Skyliner).
Ils nous amènent à notre Hotel (Parking Hotel) à Shinjuku.
On va au restaurant ensemble (xième étage d'une tour), on commence à appréhender les baguettes et la nouvelle nourriture.

Première nuit à l'hotel, beaucoup de mal à dormir à cause des corbeaux qui émettent en permanence d'horribles et lugubres croassements.
Au matin Domi ouvre la fénêtre :
-"Quel temps fait-il ?" lui demandai-je
-"Désolé je ne peux pas voir le ciel !"
En effet les immeubles ne sont jamais collés l'un à l'autre mais séparés de quelques dizaines de centimètres, ce qui permet d'avoir des fenêtres mais qui donnent sur le mur d'en face que l'on peut toucher dans certains cas, cet espace est si petit qu'il est très difficile de se pencher pour voir le ciel...